Berthe Morisot au Musée d'Orsay - YouTube

Berthe Morisot, peintre femme au XIXe siècle

Née en 1841 à Bourges, Berthe Morisot est issue d’une famille bourgeoise. Faisant fi des préjugés de la société de l’époque, elle consacre sa vie à la peinture et s’impose peu à peu dans un monde où fort peu de femmes réussissent à percer. Son style vient de sa passion, de ses rencontres et de son travail.

Berthe Morisot, une carrière prédestinée?

Comme prédestinée, Berthe Morisot a pour ancêtre le peintre Jean-Honoré Fragonard. Cependant, la voie de la peinture fut bien son propre choix.

Dès l’âge de 16 ans, elle suit des cours de dessin. Elle étudie la peinture, notamment en reproduisant des toiles exposées au Louvres.

Elle partage sa passion pour la peinture avec sa sœur Edma, qui se forme avec elle auprès du peintre Jean-Baptiste Camille Corot.

Outre l’œuvre du peintre Corot, Berthe Morisot se nourrit de l’œuvre d’autres artistes. Elle fait la connaissance du peintre François Daubigny et d’Honoré Daumier.

Elle rencontre aussi Edouard Manet en 1867 et devient rapidement son modèle. Elle épouse le frère de ce dernier, Eugène Manet, par la suite.

Le style impressionniste de Berthe Morisot

Berthe Morisot se range vite aux côtés des impressionnistes. Elle participe à l’exposition des Artistes Anonymes Associés avec Monet, Sisley et Renoir en 1874.

Elle forge sa technique auprès de Renoir, éclaircit les teintes de ses toiles et y ajoute un flou songeur. Elle se détache cependant peu à peu de tous les « tutorats » pour imposer son propre style.

Les œuvres de Berthe Morisot et les personnages qu’elles referment semblent appartenir au monde du rêve tant l’artiste joue avec le flou et les lueurs. Comme chez tous les impressionnistes, la lumière y joue un rôle prépondérant. Elle apporte toute la grâce qui respire des tableaux de l’artiste.

De même que l’autre grande peintre du XIXe siècle Mary Casatt, Berthe Morisot représente avec prédilection des scènes de bonheur familial. Aussi ses œuvres sont souvent des représentations de personnes. Il y règne une telle quiétude et une telle harmonie que le spectateur éprouve l’impression d’un rêve éveillé. Ce jeu de lumière apporte à la beauté des personnes représentées.

Berthe Morisot, une artiste peintre reconnue?

Berthe Morisot aura su imposer son œuvre et son style. Elle a réussi à intégrer le cercle fermé des artistes impressionnistes. Elle est la seule artiste femme dont les tableaux ont été présentés au public au cours d’expositions impressionnistes.

Elle expose personnellement pour la première fois quelques mois après la mort de son mari.

Quant à l’artiste, elle décède en 1895 à Paris. Pour le premier anniversaire de sa disparition, la galerie Durand-Ruel organise même une rétrospective.

Cependant, on pourra s’interroger sur la reconnaissance réelle de l’œuvre de Berthe Morisot. Un certain nombre de ses tableaux se trouvent au Musée Marmottan – Monet à Paris.

Quelques œuvres sont visibles dans d’autres musées ou expositions. Trop peu. Par ailleurs, si l’on interroge un amateur d’art sur les impressionnistes, ce dernier citera Monet, Manet, Renoir… Pensera-t-il à Berthe Morisot?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *